jeudi 23 mai 2013

LÂCHE-MOI TOUT


(Philippe Muray, Les Belles Lettres, 2003)

Fous-moi donc la paix
Avec ma santé
Si je veux crever
Je t’ai rien demandé

Lâche-moi maintenant
Lâche-moi vraiment
Lâche-moi tout le temps
Lâche-moi réellement

Gros con malfaisant
Lâche-moi vraiment
On t’a rien demandé
Rends-moi mes amphés

Laisse-moi mes vices
Rends-moi mes délices
Mes Boyards maïs
Civilisatrices

Rends-moi mes Gitanes
Sans filtre et sans reproche
Et que Dieu te damne
Ou bien qu’il t’embroche

Tu pues le respect
Et tu pues la haine
Va donc t’occuper
De ta mort prochaine

Tu ne survis plus
Qu’en te croyant beau
De ne fumer plus
Tu es un corbeau

Lâche-moi localement
Lâche-moi totalement
Lâche-moi carrément
Lâche-moi pleinement

Tu es le vautour
Du Social sacré
Qui voltige autour
De ma liberté

Tu as bonne mine
Avec ta bonne mine
Ta connerie divine
Qui crie la famine

Je t’ai rien demandé
Veux-tu décamper
Depuis trop longtemps
Tu me nuis gravement

Rends-moi mes plaisirs
Qui me regardent seul
Je n’ai pas désir
De ta très sale gueule

Occupe-toi de toi
T’occupe pas de moi
Quand je suis sans toi
Je suis comme un roi

Lâche-moi premièrement
Lâche-moi deuxièmement
Lâche-moi troisièmement
Lâche-moi tout le temps

Je suis sans effroi
Quand je suis sans toi
Je suis sans pourquoi
Je n’ai jamais froid

Je suis sans émoi
Quand tu n’es pas là
Tu menaces ma foi
Par pitié tais-toi

Va-t’en choléra
Laisse-moi ma santé
Je t’appartiens pas
Va te faire torcher

Je ne partage pas
Tes buts sur la terre
Je ne souhaite pas
De vieux os y faire

Surtout avec toi
Ce sera sans moi
Je ne demande pas
D’aide humanitaire

Lâche-moi simplement
Lâche-moi purement
Lâche-moi brusquement
Lâche-moi subitement

Restitue-moi tout
J’ai rien réclamé
Redoute mon courroux
Rends mes voluptés

Mes psychotoniques
Et mes narcotiques
Et mes antalgiques
Très béatifiques

Et mes stimulants
Psychostimulants
Anorexigènes
Qui effacent la peine

Ceux du tableau B
Ceux du tableau C
Substances toxiques
Des plus sympathiques

Et tous les dopants
Et les stupéfiants
Et tous mes élans
Et les neiges d’antan

Lâche-moi gentiment
Lâche-moi salement
Lâche-moi méchamment
Lâche-moi totalement

Tu portes malheur
Avec ton bonheur
Ton précautionneux
Abus dangereux

Oublie-moi Ducon
Mets-toi bien profond
Toute ton obsession
De la protection

Va donc te faire mettre
Va te faire omettre
Te faire oublier
Arrête de faire chier